Trilogie Avant Toi de Jojo Moyes

Par Murielle Kannayi
6 mins Lecture
jojo moyes avant toi cover film

Je veux la saga Avant toi de Jojo Moyes dans ma bibliothèque. En grand format. Relié. Tout ce que vous souhaiterez.

Une saga. C’est de ça qu’il est question. Je suis quelque peu étonnée, étant habituellement réticente à la lecture des sagas. Je préférerais lire un gros pavé que plusieurs tomes. Très souvent le tome 2 est une déception. Mais curieusement, ce ne fut pas le cas avec cette saga-ci. J’ai découpé mon avis par tome. C’est assez chronologique bien que ne les ayant pas tous lu d’affilée. J’ai lu le premier tome, puis lu les deux autres quelques semaines après. Bon, trêve de bavardage.

Avant toi, Jojo Moyes tome 1

Avant toi jojo moyes

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

Mon aventure avec ce premier tome fut assez particulière. Je recherchais des romances. À regarder. Et c’est là que je tombai sur le film Me Before You. J’avais été suffisamment spolié pour connaître la fin. Ce qui ne m’a pas empêché de verser des litres de larmes. Je suppose que si je n’en savais rien, j’aurais pleuré plus.

Will est tétraplégique et va se faire assister par Louisa Clark, une fille unique, c’est le cas de le dire. Le film était éblouissant. J’ai rigolé, j’ai ri. Puis je me suis dit qu’il fallait que je lise la saga parce que pareille perfection en film, le livre devrait être forcément meilleur. Et c’était le cas. Si vous n’êtes pas très porté sur les livres, vous pouvez très bien regarder le film. C’est un avant-goût très original sur la trilogie.

Ce premier tome m’a énormément bouleversé à la lecture. J’en avais voulu à Will pour sa décision que j’ai trouvé égoïste. Mais ça, c’était avant que je n’apprenne vraiment à le connaître au fil des pages de ce premier tome et que je ne change d’avis.

J’ai appris à voir un homme qui se refusait la condition d’invalide. Lui qui a toujours su profiter de tout ce que pouvait offrir la vie n’était pas du tout prêt à la perspective de n’être qu’une ombre dans le sillage des autres. J’avais été très touchée par la douleur des autres, mais là, pour la première fois, je compris la sienne et tout me paru bien différent.

Il a redonné son éclat à Louisa et c’était magique de la voir reprendre des couleurs. Dans tous les sens du terme.

Après toi, Jojo Moyes tome 2

Après toi jojo moyes

Un an et demi après avoir exaucé le vœu de Will, qui souhaitait bénéficier du suicide assisté, Lou quitte sa ville natale où elle est la cible de critiques. Elle commence une nouvelle vie à Londres, mais elle a du mal à se conformer aux dernières volontés de Will qui lui recommandait de profiter de la vie.

Au terme du tome 1, je m’étais attendue à voir une Louisa différente, qui réussirait tout dans sa nouvelle vie. Une Louisa comme Will le voulait. Mais il n’en fut rien. J’avoue avoir été surprise sur l’instant, mais en vrai, c’était ça la vie. Et quand on connait le personnage de Louisa Clark, ça aurait été vraiment trop simple, non plutôt trop facile de la voir changer radicalement et croquer la vie à pleines dents du jour au lendemain. Ce n’était pas Louisa.

Tout au long du tome 2, je la vis dans des situations assez loufoques et même rigolotes. C’était plaisant à voir. Et même dans ses drames, je trouvais le moyen, je ne sais comment de rire… Parce que le fait que Louisa Clark soit impliquée rendait chaque situation plutôt cocasse. Bon, j’ai râlé sur certaines scènes, mais bon, il en fallait pour toutes mes humeurs.

La lecture de ce roman était apaisante je dois dire. À chaque fois que je revenais au livre, j’avais l’impression de reprendre le cours d’une histoire à laquelle j’appartenais. C’était rassurant. C’était vraiment beau.

Après tout, Jojo Moyes tome 3

Après tout jojo moyes

Il y a tellement de versions de soi qu’on peut choisir de faire éclore. Longtemps, mon avenir m’a paru tout tracé, affreusement banal. Mais un homme qui refusait d’être une version diminuée de lui-même m’a appris qu’on a toujours le choix. Alors le moment était venu de choisir : je pouvais être la Louisa Clark de New York ou la Louisa Clark de Stortfold. Ou encore une autre que je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer. L’essentiel, c’était de ne pas laisser les autres choisir à ma place laquelle de ces Louisa j’allais devenir. Il y a toujours une façon de se réinventer.

Je pense que c’est mon tome préféré de la saga. Enfin, je crois. Disons que je mets le tome 1 et 3 sur le même piédestal. Le tome 3 était un peu comme le tome 1, mais différemment. Louisa a enfin accepté d’être qui elle est. Louisa Clark. C’était magnifique à voir. Surtout quand on sait d’où elle vient et ce par quoi elle a dû traverser.

J’ai enchaîné le tome 3 directement à la suite du 2. Et je l’ai fini le lendemain matin. Bien sûr, je n’ai pas dormi. Qui pourrait réussir à dormir en pleine lecture de cette saga ? J’ai beaucoup apprécié les prises de risques de Louisa. Sa loyauté sans faille. Et son dévouement aux autres. Sur ce point, elle ressemble beaucoup à sa mère. Donner toute sa vie pour satisfaire pleinement les autres, mais ne pas être capable de prendre soin de soi-même. Oui. C’était ça Louisa. Alors quel plaisir ce fût de la voir prendre sa vie en main et décider de ce qu’elle voulait pour elle. C’était magique.

Une sorte de quiétude

Je sors de cette lecture en paix… Et ravagée à la fois. Vous savez ce truc de lectrice qui n’a juste pas envie de lâcher sa romance et qui pleure comme une madeleine parce qu’elle n’assume pas que son roman soit fini. Oui, c’est tout à fait moi. Mais cette lecture était belle… Douce et reposante à la fois.

Depuis le tome 2, je n’ai pas perdu cette sensation de réconfort pendant ma lecture. Je crois que j’ai trouvé une nouvelle autrice préférée. Il ne reste plus qu’à me mettre à lire ses autres romans.

Avec Will, j’ai tiré pas mal de leçons dans le tome 1. Et c’était ce qui m’avait d’ailleurs permis de comprendre ma lecture de « Quand la nuit devient jour » ou encore de « Je veux manger ton pancréas« , des lectures toutes deux parfaites.

Cette saga, bien qu’étant une romance, n’a rien à voir avec des strasses et des paillettes, en veux-tu, en voilà. J’ai envie de dire que ces trois tomes illustrent bien la vie. Simplement. Sans forcer sur les traits.

2 Commentaires

Loraine 16 mars 2022 - 11:43

J’avoue que je n’ai jamais lu les livres. Regarder le film m’avait fait tellement pleurer que je me suis dit que je ne pourrais pas les lire sans que mon cœur se retrouve un peu lourd. 😅

Répondre
Murielle Kannayi 17 mars 2022 - 00:31

Avec le livre, tu risques de lâcher quelques larmes malgré tout mais puisque tu as une idée de la chute, tu as moins mal. Si tu as le temps, essaye peut-être.

Répondre

Laisser un commentaire

You may also like

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus