Prude à Frange – C. S. Quill

Par Murielle Kannayi
10 mins Lecture

Ma lecture de Prude à Frange ne veut-il pas dire que je suis entrain de faire un marathon intitulé C. S. Quill ? Mais totalement. Parfaitement.

Subjuguée par la superbe trilogie Campus Drivers que vous devez au passage lire parce que c’est une pure pépite (même les gens non attirés par la romance ont kiffé) 1, je me suis mise en tête de me faire toute la bibliographie de notre autrice.

Alors oui, on ne m’arrête plus. Que voulez vous ? Après une bombe telle que Campus Drivers, j’avais besoin d’une nouvelle dose de C. S. Quill.
J’ai lu 49 jours je compterai pour toi puis la duologie Prude à Frange que je vais chroniquer là, tout suite et ma lecture actuelle est Burning Dance, dernière saga de l’autrice.

Prude à Frange

Eh bien pour un titre, celui-ci est vraiment intriguant. C’est le cas de le dire.
Le résumé m’a fait saliver. L’univers du livre n’avait rien de commun et connaissant l’autrice, j’étais déjà sûre d’aimer. Même si j’appréhendais un peu quand même.

Prude à Frange couverture

Informations sur le livre
Titre : Prude à Frange
Genre : New Romance
Collection : Hugo Poche
Nombre de tomes : 2
Nombre de pages : 448 pour chaque tome

Lorsque j’ai commencé ma lecture, j’avoue ne pas m’être attendu à ce genre d’univers.
Le Round est un monde bien particulier et très sombre.
J’ai beaucoup apprécié que l’autrice respecte jusqu’à la fin cet univers. Il y avait de la logique et a aucun moment je n’ai ressenti un dépaysement.

On va suivre Cadence donc qui s’est infiltrée au Round, qu’on peut qualifier de société secrète, afin de retrouver son amie d’enfance.
Mais elle va être mis sous la tutelle de Master, un tuteur qui combat lui même ses démons ses démons. La cohabitation ne sera pas de tout repos entre les deux.

J’ai énormément adoré ma lecture. Entre les personnages principaux et secondaires absolument bien développés, un univers original et addictif quand bien même sombre, le combo était parfait.

L’intrigue fut présente et bien ficelée du début jusqu’à la fin. Il n’y avait pas un passage de trop, toutes les pièces du puzzle s’emboîtaient parfaitement.
J’ai été agréablement surprise d’avoir autant adoré, je crois d’ailleurs que ce fut un véritable coup de cœur.

C. S. Quill à vraiment le chic pour développer des personnages vraiment « adorables » et très attachants. Je me suis retrouvée à rire plusieurs fois tant certains dialogues étaient juste loufoques et complètement drôle.

J’ai bien évidemment enchaîné mes lectures. Heureusement que j’ai pris les deux tomes d’un coup ! Il y avait une tension presque insoutenable et j’avais trop hâte de connaître la suite.

Point positif supplémentaire : Il y a eu un retournement de situation que je n’ai absolument pas vu venir et qui m’a prise au dépourvue. Quelle claque que c’était !

Actuellement, vous ne comprenez sans doute rien à part que j’ai lu une saga géniale et c’est justement ce qu’il faut. Je vous laisse le soin de découvrir cet univers et d’avoir toute la surprise.

La saga vaut vraiment le coup alors n’hésitez pas.

En attendant, je vous souhaite de très belles lectures et à bientôt !

Laisser un commentaire

You may also like

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus