Marple, Poirot, Pyne… et les autres

Par Murielle Kannayi
10 mins Lecture

Une once de Poirot, une pincée de miss Marple, et un zeste de Mr Quinn… Les stars du crime sont réunies pour un festival d’enquêtes d’un classicisme parfait. Pour commencer, le meurtre dans dans la bibliothèque, à l’aide d’une statuette de bronze – une Vénus s’il vous plaît. C’est d’un chic… Puis quelques vols de bijoux – inestimables, comme il se doit – parmi le gratin… Et sans oublier – le plaisir se fait rare – un superbe meurtre en chambre close totalement inexplicable… Somptueux cocktail !

Un trésor introuvable, promis à ses héritiers par un vieil oncle facétieux… Un diamant qui roule sous la table et se volatilise… Un inconnu qui, frappé d’une balle, vient mourir dans le chœur d’une église campagnarde… Tels sont quelques uns des mystères que le lecteur sera amené à explorer dans ces huit récits, sur les pas d’enquêteurs célèbres dans le monde entier : le paisible Mr Parker Pyne, la charmante Miss Marple, « incurablement victorienne », comme elle l’avoue bien volontiers, et, naturellement, l’inoubliable Hercule Poirot. La romancière du Crime de l’Orient Express excelle à camper en quelques lignes un décor et des personnages, puis à poser et à résoudre une énigme de la façon la plus imprévisible, comme pour nous donner en se jouant le spectacle de son inépuisable imagination. Un véritable feu d’artifice !

Première Nouvelle : Le mot pour rire

L’oncle Matthew est ce qu’on pourrait qualifier de drôle de personnage. Lorsqu’il promit à ses deux derniers parents, que ceux-ci seraient à l’abri du besoin à sa mort, c’est tout naturellement que les concernés remuèrent de fond en comble la demeure du vieux. Mais de trésor point de caché. C’est donc avec dépit et abattus qu’ils s’en remettent à Miss Marple, une vieille femme qui avait tout comme notre célèbre détective Hercule Poirot, la renommée d’un fin limier.
Lorsqu’elle se rendit accompagnée de ses hôtes audit château, elle ne manqua pas de tirer son épingle du jeu.
L’ oncle Matthew était fort semblable à son oncle Henry, ce qui arrangea bien les choses et lui permit de comprendre la personnalité de l’oncle Matthew et de pouvoir ainsi retrouver le fameux trésor, qui au final n’était pas ce qu’on l’on pourrait penser.
Mais un trésor, n’en reste t il pas un qu’importe sa nature ?

J’ai aimé cette première nouvelle que j’ai trouvé très drôle et bien menée par cette chère Miss Marple.

Deuxième nouvelle : Le mystère des régates

Cette nouvelle ci n’avait rien de drôle. C’était une enquête pour vol de diamant et quand vous êtes le propriétaire d’un bijou qui vaut cher, vous n’avez pas le mot pour rire.

Le fameux diamant appartenait à M. Pointz qui avait à ses côtés un entourage fort peu commun constitué de sept personnes : son associé, Léo Stein ; le couple sir George et lady Marroway ; un Américain avec lequel il entretenait des relations d’affaires, Samuel Leathern, toujours flanqué de sa fille Eve ; venaient enfin Mrs Rustington et Evan Llewellyn.

C’est Eve qui décida de monter un pari avec M. Pointz.
Elle le mit au défi de « voler » sa belle pierre et si celui-ci n’arrivait pas à le retrouver, il devra lui offrir des baies de bas en soie mais si par contre il y arrive c’est elle qui devra lui offrir
Lorsque le marché fut conclut, Eve mis à exécution son plan.

Sauf que ce que je redoutais arriva. Le diamant disparu effectivement.
Si j’ai été un peu déçu de l’avoir prévu, la suite c’est à dire la recherche du vrai voleur n’a été que pure partie de plaisir. On reconnaît bien là le style de Agatha Christie.

Petit indice : Seuls étaient présents avec M. Pointz tous les membres de son entourage. Personne n’avait bougé de la salle. Et lorsque le dernier serveur fini son service, le diamant était toujours là.

Bonne chance !

Les nouvelles suivent de nouvelles intrigues à chaque fois et heureusement, il ne fut pas question que de vols ou de crimes. Il y a même une histoire d’amour.
Je vous laisse découvrir cela.
Le livre se lit vite, et bien que ce soit des histoires individuelles, on a vraiment hâte de découvrir la suivante.

Laisser un commentaire

You may also like

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus